Les éléments chimiques
66 -  Dysprosium (Dy)

Paul Émile de Lecoq de Boisbaudran (1838-1912)
  liste numérique des éléments                     liste alphabétique des éléments


Le dysprosium est un élément de terre rare avec un éclat argent métallique.

Il n’ est jamais trouvé dans la nature en tant qu'élément libre, bien qu'il se trouve dans divers minéraux, tels que le xénotime.

Le dysprosium naturel est composé de sept isotopes, dont le plus abondant est 164Dy.

Le dysprosium a été identifié pour la première fois en 1886 par Paul Émile Lecoq de Boisbaudran, mais il n'a pas été isolé à l'état pur avant le développement des techniques d'échange d'ions dans les années 1950.

Le dysprosium a relativement peu d'applications où il ne peut pas être remplacé par d'autres  chimiques. Il est utilisé pour sa section efficace d'absorption de neutrons thermiques élevée dans la fabrication de barres de contrôle dans les réacteurs nucléaires, pour sa forte susceptibilité magnétique dans les applications de stockage de données et comme composant du Terfenol-D (un matériau magnétostrictif).

Les sels de dysprosium solubles sont légèrement toxiques, tandis que les sels insolubles sont considérés comme non toxiques.

Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Disprosium

Lectures en français

*Lenntech :Dysprosium

*Futura-Sciences :Dysprosium

*Wikipedia : Dysprosium

*Utinam : Dysprosium

Document made with KompoZer