71 – Lutécium (Lu)



C'est un métal blanc argenté, qui résiste à la corrosion dans l'air sec, mais pas dans l'air humide.

Le lutécium est le dernier élément de la série des lanthanides, et il est traditionnellement compté parmi les terres rares. Le lutécium est parfois considéré comme le premier élément des métaux de transition de la sixième période, bien que le lanthane soit plus souvent considéré comme tel.

Le lutécium a été découvert indépendamment en 1907 par le scientifique français Georges Urbain, le minéralogiste autrichien Baron Carl Auer von Welsbach, et le chimiste américain Charles James. Tous ces chercheurs ont trouvé du lutécium comme une impureté dans l'ytterbia minéral, que l'on pensait auparavant entièrement composé d'ytterbium. Le différend sur la priorité de la découverte se produisit peu de temps après, Urbain et Welsbach s'accusant l'un l'autre de publier des résultats influencés par les recherches publiées par l'autre. L'honneur de nommer est allé à Urbain, car il avait publié ses résultats plus tôt.

Il a choisi le nom lutetium pour le nouvel élément, mais en 1949 l'orthographe de l'élément 71 a été changée en lutecium.

En 1909, la priorité fut finalement accordée à Urbain et ses noms furent adoptés comme officiels.

Cependant, le nom de cassiopeium (ou plus tard cassiopium) pour l'élément 71 proposé par Welsbach a été utilisé par de nombreux scientifiques allemands jusque dans les années1950.

Le lutécium n'est pas un élément particulièrement abondant, bien qu'il soit significativement plus commun que l'argent dans la croûte terrestre.

Il a peu d'utilisations spécifiques.

Le lutécium-176 est un isotope radioactif relativement abondant (2,5%) dont la demi-vie est d'environ 38 milliards d'années, utilisée pour déterminer l'âge des minéraux et des météorites.

Le lutécium apparaît généralement en association avec l'élément yttrium.

Il est parfois utilisé dans les alliages métalliques et comme catalyseur dans diverses réactions chimiques.

Le lutécium a la dureté Brinell la plus élevée de tous les lanthanides, à 890-1300 MPa

Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé: Lutetium

Lectures en français

*Futura-Sciences : Lutécium

*Superprof : Lutécium

*Utinam-CNRS  :Lutécium

*Lenntech : Lutécium

*Wikipedia : lutécium

Document made with KompoZer