58 - Cérium (Ce)


Le cérium est un métal doux, ductile et blanc-argenté qui se ternit lorsqu'il est exposé à l'air et  est suffisamment mou pour être coupé avec un couteau.

Le cérium est le deuxième élément de la série des lanthanides et bien qu'il montre souvent l'état d'oxydation +3 caractéristique de la série, il possède également exceptionnellement un état stable de +4 qui n'oxyde pas l'eau.

Il est également traditionnellement considéré comme l'un des éléments des terres rares.

Le cérium n'a aucun rôle biologique et n'est pas très toxique.

Bien qu'il soit toujours associé aux autres  terres rares dans des minéraux tels que la monazite et le bastnäsite, le cérium est facile à extraire de ces minerais, car il peut être distingué parmi les lanthanides par sa capacité unique à s'oxyder à l'état +4 .

C'est le plus commun des lanthanides, suivi du néodyme, du lanthane et du praséodyme.

C'est le 26e  élément le plus abondant, représentant 66 ppm de la croûte terrestre, moitié moins que le chlore et cinq fois plus que le plomb.

Le cérium fut le premier des lanthanides à être découvert à Bastnäs en Suède par Jöns Jakob Berzelius et Wilhelm Hisinger en 1803, et indépendamment par Martin Heinrich Klaproth en Allemagne.

Il a été isolé pour la première fois par Carl Gustaf Mosander en 1839.

Aujourd'hui, le cérium et ses composés ont des applications diverses: par exemple, l'oxyde de cérium IV est utilisé pour polir le verre et constitue une partie importante des convertisseurs catalytiques.

Le cérium métallique est utilisé dans les briquets en ferrocerium pour ses propriétés pyrophoriques.

Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Cerium

Lectures en Français

*IRSN :Fiche radionucléide Cérium et environnement

*Futura Sciences : Cérium

*Société chimique de France : Cérium

*Lenntech : Cérium

*Wikipedia : Cérium

Document made with KompoZer