52 - Tellure (Te)


Il s'agit d'un métalloïde fragile, légèrement toxique, rare, d'un blanc argenté. Le tellure est chimiquement apparenté au sélénium et au soufre.

On le trouve parfois en forme native sous forme de cristaux élémentaires.

Le tellure est beaucoup plus commun dans l'ensemble de l'univers que sur Terre. Son extrème rareté  dans la croûte terrestre, comparable à celle du platine, est due en partie à son nombre atomique élevé, mais aussi à la formation d'un hydrure volatil qui se perdit dans l'espace sous forme gazeuse lors de la formation de nébuleuse chaude de la planète.

Les composés contenant du tellure ont été découverts en 1782 dans une mine d'or à Zlatna, en Roumanie, par le minéralogiste autrichien Franz-Joseph Müller von Reichenstein, bien que ce soit Martin Heinrich Klaproth qui ait baptisé le nouvel élément en 1798 .

Les minéraux de tellurure d'or sont les composés d'or naturels les plus remarquables. Cependant, ils ne constituent pas une source de tellure commercialement importante, qui est normalement extraite comme sous-produit de la production de cuivre et de plomb.

Commercialement, l'utilisation primaire du tellure est le cuivre et les alliages d'acier, où il améliore l'usinabilité.

Les applications dans les panneaux solaires et les semi-conducteurs CdTe consomment également une part considérable de la production de tellure.

Le tellure n'a pas de fonction biologique, bien que les champignons puissent l'utiliser à la place du soufre et du sélénium dans les acides aminés tels que la tellurocystéine et la tellurométhionine.

Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé : Tellurium

Lectures en Français

*Futura Sciences - tellure

*Wikipedia-tellure

*Lenntech : tellure

*Recherches sur la volatilisation du sélénium et du tellure

*Utinam : tellure

Document made with KompoZer