3 - Lithium (Li)



Le lithium  un métal alcalin doux et blanc argenté.  Dans les conditions standard, c'est le métal et l'élément solide le plus léger.

Comme tous les métaux alcalins, le lithium est très réactif et inflammable et doit être conservé dans de l'huile minérale.

Lorsqu'on le coupe, il présente un lustre métallique, mais l'humidité de l'air le corrode rapidement en une couleur grise argentée, puis provoque un ternissement noir.

Il ne se trouve jamais librement dans la nature, mais seulement dans des composés (habituellement ioniques), tels que les minéraux pegmatiques qui étaient autrefois sa principale source.

En raison de sa solubilité en tant qu'ion, il est présent dans l'eau de l'océan et est généralement obtenu à partir de saumure.

Le lithium-métal est isolé par électrolyse d'un mélange de chlorures de lithium et de potassium

Le noyau de l'atome de lithium se distingue par son instabilité, puisque les deux isotopes stables du lithium existant dans la nature ont parmi les énergies de liaison les plus faibles par nucléon de tous les nuclides stables.

En raison de son instabilité nucléaire relative, le lithium est moins fréquent dans le système solaire que 25 des 32 premiers éléments chimiques, même avec son noyau très légers : c'est une exception à la tendance des noyaux plus lourds d’être moins abondants.  

Pour des raisons connexes, le lithium a des utilisations importantes en physique nucléaire.

En 1932, la transmutation des atomes de lithium en hélium fut la première réaction nucléaire entièrement artificielle et le lithium deutéré sert de combustible de fusion dans les armes thermonucléaires.

Le lithium et ses composés possèdent de nombreuses applications industrielles, dont le verre et la céramique résistant à la chaleur et les lubrifiants à la graisse au lithium, les additifs de flux pour le fer, la production d'acier et d'aluminium, les batteries au lithium et les batteries au lithium-ion.

Ces utilisations consomment plus des trois-quarts de la production de lithium.

Le lithium est présent dans les systèmes biologiques en très faible teneur et ses fonctions y sont incertaines.

Les sels de lithium se sont révélés utiles comme médicaments stabilisant l'humeur dans le traitement des troubles bipolaires chez l'homme.

Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé : "Lithium "


Lectures en français

*Encyclopédie en ligne Larousse article Lithium

*L’Etat tchèque reparle de l’exploitation des réserves de lithium

*La Bolivie, futur Moyen-Orient du lithium

*Les ressources limitées de lithium pourraient freiner l'essor des voitures électriques

*Le Lithium du Tibet

*En Alsace, l'espoir d'une nouvelle filière pour le lithium

*L'industrie minière repart en quête de lithium et de cobalt

*Le lithium, le petit métal qui flambe

*Les jours de l'oligopole des producteurs sont comptés

*Le lithium, un trésor qui divise l'Amérique du Sud

*Des milliers de tonnes de lithium à extraire proprement du Rhin par an

*Avantages de la fusion

*Métaux : les besoins colossaux de la transition énergétique

*Pourquoi la fièvre retombe sur le lithium

*La Chine prête à dézinguer le coût d’extraction du lithium

*Le secteur du lithium face à l'essor de la demande mondiale

*Toxicité des sels de lithium

*L'extraction du Lithium au Tibet extrêmement polluante

*SNAM va fabriquer des batteries recyclée

*Lenntech : lithium

*Wikipedia : lithium

*Utinam :  lithium

Document made with KompoZer