Un peu de chimie

 Les éléments

  (retour liste des éléments)

 

 

196 - Seaborgium

 

  • Le seaborgium est un élément chimique synthétique de symbole Sg et de numéro atomique 106.
  • Il est nommé d'après le chimiste nucléaire américain Glenn T. Seaborg.
  • C'est un élément synthétique (un élément qui peut être créé dans un laboratoire mais qui ne se trouve pas dans la nature) et radioactif ; l'isotope connu le plus stable, le 269Sg, a une demi-vie d'environ 3,1 minutes.
  • Dans le tableau périodique des , il s'agit d'un élément transactinide du block d..
  • C'est un membre de la 7ème période et appartient aux  du groupe 6 en tant que quatrième membre de la 6ème série de métaux de transition.
  • Des expériences de chimie ont confirmé que le seaborgium se comporte comme l'homologue le plus lourd du tungstène du groupe 6.
  • Les propriétés chimiques du seaborgium ne sont que partiellement caractérisées, mais elles se comparent bien avec la chimie des autres du groupe 6.
  • En 1974, quelques atomes de seaborgium ont été produits dans des laboratoires de l'ex-Union soviétique et aux États-Unis.
  • La priorité de la découverte et donc la désignation de l'élément a été contestée entre scientifiques soviétiques et américains, et ce n'est qu'en 1997 que l'Union internationale de chimie pure et appliquée (UICPA) a établi seaborgium comme nom officiel de l'élément.
  • C'est l'un des deux seuls  nommés d'après une personne vivante au moment de la nomination, l'autre étant l'oganesson, élément 11