Un peu de chimie

 Les éléments

  (retour liste des éléments)

 

 

 103 - Lawrencium

 

  • Lawrencium est un élément chimique synthétique portant le symbole Lr (anciennement Lw) et le numéro atomique 103.
  • Il est nommé en l'honneur d'Ernest Lawrence, inventeur du cyclotron, un dispositif qui a été utilisé pour découvrir de nombreux  radioactifs artificiels.
  • Métal radioactif, le lawrencium est le onzième élément transuranien et est également le dernier membre de la série des actinides.
  • Comme tous les  de numéro atomique supérieur à 100, le lawrencium ne peut être produit dans les accélérateurs de particules qu'en bombardant des  plus légers avec des particules chargées.
  • Douze isotopes de lawrencium sont actuellement connus; le plus stable est 266Lr avec une demi-vie de 11 heures, mais le 260Lr à vie courte (demi-vie 2,7 minutes) est le plus couramment utilisé en chimie, car il peut être produit à plus grande échelle.
  • Des expériences de chimie ont confirmé que le lawrencium se comporte comme un homologue plus lourd que le lutétium dans le tableau périodique et est un élément trivalent.
  • Il pourrait donc aussi être classé comme le premier des métaux de transition de la 7ème période: cependant, sa configuration électronique est anormale pour sa position dans le tableau périodique, avec une configuration s2p au lieu de la configuration s2d de son homologue lutécium. Cela signifie que le lawrencium peut être plus volatil que prévu pour sa position dans le tableau périodique et a une volatilité comparable à celle du plomb.
  • Dans les années 50, 60 et 70, de nombreux laboratoires de l'Union soviétique et des États-Unis prétendaient que la synthèse du lawrencium était de qualité variable.
  • La priorité de la découverte et donc la désignation de l'élément a été contestée entre scientifiques soviétiques et américains, et tandis que l'Union internationale de chimie pure et appliquée (UICPA) a établi lawrencium comme nom officiel de l'élément et a donné à l'équipe américaine crédit pour le découverte, ceci a été réévalué en 1997, donnant aux deux équipes le mérite partagé de la découverte mais ne changeant pas le nom de l'élément.