Un peu de chimie

 Les éléments

  (retour liste des éléments)

 

88 -Radium

 

  • Le radium est un élément chimique de symbole Ra et de numéro atomique 88.
  • Il s'agit du sixième élément du groupe 2 du tableau périodique, également connu sous le nom de métaux alcalino-terreux.
  • Le radium pur est d'un blanc argenté, mais il réagit facilement avec l'azote (plutôt qu'avec l'oxygène) lorsqu'il est exposé à l'air, formant une couche superficielle terne à noirâtre de nitrure de radium (Ra3N2).
  • Tous les isotopes du radium sont radioactifs, l'isotope leplus stable étant le radium 226, dont la demi-vie est de 1600 ans et se désintègre en radon (en particulier l'isotope radon 222).
    • Lorsque le radium se désintègre, le rayonnement ionisant est un produit qui peut exciter des produits chimiques fluorescents et provoquer une radioluminescence.
  • Le radium, sous forme de chlorure de radium, a été découvert par Marie et Pierre Curie en 1898.
    • Ils ont extrait le composé de radium de l'uraninite et publié la découverte à l'Académie des Sciences française cinq jours plus tard.
    • Le radium a été isolé à l'état métallique par Marie Curie et André-Louis Debierne par électrolyse du chlorure de radium en 1911.
  • Dans la nature, le radium se trouve dans l'uranium et (dans une moindre mesure) dans le minerai de thorium en quantités infimes jusqu'à un septième de gramme par tonne de  pechblende. 
  • Le radium n'est pas nécessaire pour les organismes vivants et des effets néfastes sur la santé sont probables lorsqu'il est incorporé dans les processus biochimiques en raison de sa radioactivité et de sa réactivité chimique.
  • Actuellement, hormis son utilisation en médecine nucléaire, le radium n'a pas d'applications commerciales; autrefois, il était utilisé comme source radioactive pour les dispositifs radioluminescents.
  • Aujourd'hui, ces anciennes applications ne sont plus en vogue car la toxicité du radium est désormais connue et des isotopes moins dangereux sont utilisés dans les dispositifs radioluminescents.